Il s’agit d’actions offensives visant à nettoyer les quartiers l’un après l’autre. Chaque section a pour tâche de remonter une rue ; et est assurée/appuyée par une section de second échelon, constituée de chars et/ou d’infanterie mécanisée. L’action dure quelques heures tout au plus. Ensuite, une fois les carrefours pris, chaque section (+/-) passe à la défense et interdit tout mouvement de l’adversaire ; ceci durant quelques heures à plusieurs jours.

Alexandre VAUTRAVERS / Revue Militaire Suisse