Le Niger a accepté que les Etats-Unis déploient sur son territoire des drones destinés à surveiller les groupes islamistes armés dans le nord du Mali, et plus largement dans le Sahara, a-t-on appris mardi auprès d’une source proche du gouvernement nigérien.

L’ambassadrice des Etats-Unis au Niger, Bisa Williams, s’est adressée lundi soir à Mahamadou Issoufou, président nigérien, qui a immédiatement accepté sa demande, a précisé la source, sous couvert d’anonymat. Les drones seront postés dans le nord du Niger, dans la région désertique d’Agadez, à la frontière avec le Mali, l’Algérie et la Libye. Le commandement de l’armée américaine pour l’Afrique (Africom), qui coordonne les activités militaires américaines sur le continent, n’a pas souhaité faire de commentaire.