Deux destroyers supplémentaires de l’US Navy équipés de systèmes de défense antimissiles seront déployés au Japon d’ici 2017 en réaction aux récents tests balistiques nord-coréens, a annoncé dimanche le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, en visite à Tokyo. 

La Corée du Nord a procédé le 26 mars au tir expérimental de deux missiles à moyenne portée Rodong, le jour-même où Barack Obama rencontrait la présidente sud-coréenne Park Geun-hye et le Premier ministre japonais Shinzo Abe à La Haye.

« En réponse aux provocations et aux actes destabilisants de Pyongyang (…), je peux annoncer aujourd’hui que les États-Unis ont l’intention de déployer deux navires équipés du système de défense balistique AEGIS au Japon », a déclaré Chuck Hagel. L’initiative portera à sept le nombre de navires américains équipés de systèmes antimissiles dans les eaux japonaises.