Août 1945, Hiroshima et Nagasaki, deux villes japonaises meurtries par l’arme atomique mise au point par les Américains. La fin d’une seconde guerre mondiale sanglante qui, à ses débuts, ne pouvait laisser imaginer que les Etats-Unis remporteraient la victoire dans cette quête de l’arme nucléaire. En 1939, c’est l’Allemagne qui prit la tête de la course à l’atome, forte des meilleurs physiciens et de laboratoires performants, et  face à des équipes françaises et américaines déjà bien avancées. On prétend même que les nazis auraient procédé à un essai nucléaire en mars 1945…  Vérité ou affabulation ? Que s’est-il passé, côté allemand, pour ruiner cette suprématie de départ ? Qui étaient ses scientifiques allemands qui oeuvraient en secret pour mettre au point la première bombe nucléaire ? Ils s’appelaient Werner Heisenberg, Otto Hahn, Kurt Diebner, Walter Gerlach… et c’est leur histoire que nous raconte l’historien et journaliste Nicolas Chevassus-au-Louis, auteur du livre Pourquoi Hitler n’a pas eu la bombe atomique, paru chez Economica.