Personne ne fut sérieusement blessé grâce à la décision d’un sergent de faire rester les hommes dans l’abri légèrement plus haut que l’impact de la bombe. Trois soldats auraient pu être tués par ce ‘tir ami » qui a détruit la baraque en bois en contre-bas