Thomas DupuyLe sergent-chef Thomas Dupuy est tombé cette nuit au Mali dans des combats contre les groupes djihadistes.

Le ministre de la Défense déplore la mort au combat du sergent-chef Thomas Dupuy, lors d’une opération conduite contre les groupes armés terroristes au Mali.
Natif de Toulouse et âgé de 32 ans, ce sous-officier aguerri de l’armée de l’air appartenait au Commando parachutiste de l’air (CPA) n°10, basé à Orléans.

Le militaire participait à une mission conduite par la force Barkhane dans le massif du Tigharghar, au nord du Mali. Cette mission vise à surprendre et frapper les groupes armés terroristes. Hier, nos forces se sont rapprochées d’un campement terroriste abritant une trentaine d’individus. Des combats, particulièrement violents, se sont déroulés cette nuit. Notre soldat a été mortellement touché et deux de ses camarades ont été blessés.

Jean-Yves Le Drian salue l’engagement courageux du sergent-chef Thomas Dupuy. Engagé dans les armées à l’âge de 23 ans, il avait notamment servi en Afghanistan en 2011, avant de rejoindre le théâtre sahélien en août dernier. Il était un spécialiste reconnu dans les domaines de l’appui aérien, des transmissions opérationnelles et du saut à ouverture très grande hauteur.

L’équipe de Theatrum Belli tient à témoigner tout son soutien à sa famille, ses amis et ses compagnons d’armes blessés.