Considéré comme le père de la géopolitique à la française, le professeur Yves Lacoste défend une approche lucide et pragmatique des réalités géopolitiques. Pour lui, la géopolitique s’incarne dans des rivalités de pouvoirs entre acteurs évoluant sur des territoires, du pouvoir le plus brut au plus subtil.

Au plan géopolitique, l’influence consiste en un jeu subtil des idées et des représentations appliquées à la réalité de ceux qui vivent sur les territoires. Aux yeux d’Yves Lacoste, ce sont les hommes, les peuples qui font les territoires. Ils interagissent avec leurs voisins, ils vivent selon leurs représentations. Quand des groupes, sur un même territoire, ont des représentations différentes voire antagonistes, alors il y a risque potentiel d’affrontements puisqu’il y a rivalités de pouvoir.

Dans l’entretien qu’il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Yves Lacoste montre à nos concitoyens à quel point l’histoire et la géographie tiennent une place capitale dans notre quotidien. D’où l’importance de refuser la langue de bois et les dogmes idéologiques qui déforment notre perception du réel.