Le bâtiment multi-missions (B2M) D’Entrecasteaux a été admis au service actif par l’amiral Prazuck, chef d’état-major de la Marine nationale, ce mercredi 31 août. Premier d’une série attendue de quatre navires, il est désormais déclaré apte aux opérations par la Marine nationale.

Le bâtiment multi-missions (B2M) D’Entrecasteaux est arrivé à son port de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, le 29 juillet 2016. L’équipage a expérimenté le bâtiment dans toutes ses capacités opérationnelles lors d’un déploiement de deux mois et demie au départ de Brest. Cette traversée, via le canal de Panama, l’a amené à assurer une première mission de souveraineté aux abords de l’atoll de Clipperton, consistant à y surveiller et protéger la zone économique exclusive (ZEE) française.

Le D’Entrecasteaux participera à des missions de sauvegarde maritime comme la surveillance et de protection des intérêts français dans les zones économiques exclusives en outre-mer. Il assurera également du soutien logistique et d’assistance au profit des populations.

Longs de 65 mètres, les bâtiments multi-missions (B2M) sont des navires polyvalents destinés aux missions de souveraineté en outre-mer. Ils remplacent partiellement les bâtiments de transport léger (BATRAL) dans l’attente du programme BATSIMAR.

Les B2M sont une illustration de la modernisation de la Marine nationale. Ils bénéficient des dernières innovations technologiques et de deux équipages de vingt-trois marins, qui permuteront tous les quatre mois. Les B2M pourront assurer une activité soutenue, soit plus de 250 jours de mer par an.

A terme, les quatre B2M seront respectivement basés en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie, à La Réunion et aux Antilles.