Révolution militaireComment l’Europe, ce petit bout de péninsule eurasiatique démuni de ressources naturelles, a-t-elle pu assurer en trois siècles, de 1500 à 1800, sa mainmise sur le tiers de la planète ?

En opérant deux révolutions : l’industrielle et, moins connue, la militaire.

De cette révolution militaire, Geoffrey Parker rappelle l’importance, il en analyse les données et le poids respectif de tous les éléments, techniques, stratégiques, tactiques, politiques et mentaux. Le lecteur découvre comment l’expansion rapide des armes à feu transforme le style des opérations offensives et défensives, aggrave les répercussions sociales des conflits et impulse un nouvel art des fortifications ; comment les Etats s’organisent en fonction de la guerre, règlent leurs différends sur mer comme sur terre et projettent leurs rivalités sur les autres continents. La vraie question sur laquelle débouche ce savant survol n’est pas tant de comprendre pourquoi furent ainsi vaincus les Amérindiens au XVIe siècle, les Indonésiens au XVIIe, les Indiens et les Africains au XVIIIe, mais pourquoi seuls la Corée, la Chine et le Japon purent tenir jusqu’à ce que le vapeur cuirassé et le canon à tir rapide viennent à bout de l’Est asiatique.

490 pages, Folio Histoire

11,70 euros