Et dire qu’il y a encore en Europe des politiques qui veulent acheter cet appareil qui est un gouffre financier et qui de plus est un instrument de vassalité car « ce n’est pas seulement un avion optimisé pour opérer en coalition, il est difficile de voir comment il pourrait opérer du tout sans un soutien US direct et constant«  (Bill Sweetman, 2009).