Le Canada a annoncé vendredi l’ajout de deux groupes à sa liste d’organisations considérées comme terroristes: le Front Al-Nosra, branche d’Al-Qaïda en Syrie, et le mouvement Al-Mourabitoune dirigé par Mokhtar Belmokhtar dans le Sahel.

Front Jabhat al-NosraDésormais, toutes personnes ou organisations qui effectuent au Canada «des opérations portant sur les biens ou les finances» de ces deux entités «s’exposent à des sanctions sévères», a fait valoir le ministère de la Sécurité publique dans un communiqué.

Dans un enregistrement diffusé vendredi, le chef d’Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri, a ordonné la dissolution d’une des principales factions du réseau en Syrie et demandé à ses combattants de se placer sous l’autorité du Front Al-Nosra, indiquant que ce groupe était la «branche» de la nébuleuse islamiste dans le pays en guerre.

Al-Mourabitoune est né fin août de la fusion du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (Mujao) avec le groupe jihadiste dirigé par l’Algérien Mokhtar Belmokhtar. Donné mort à plusieurs reprises, ce dernier avait notamment dirigé en janvier l’attaque du site gazier d’In Amenas, au sud de l’Algérie. Entre 38 et 40 otages avaient perdu la vie et 29 ravisseurs avaient été tués lors de l’assaut de l’armée algérienne.

«La sécurité des Canadiens est une priorité pour notre gouvernement et l’établissement d’une liste d’entités terroristes transmet un message ferme que les activités terroristes ne seront pas tolérées», a remarqué le ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney.

Le Canada recense désormais 48 groupes dans sa liste des organisations terroristes.

Source du texte : LA PRESSE.CA