krak

Les victoires se poursuivent pour le régime syrien, qui a repris en peu de temps plusieurs points tenus par les rebelles. Dernier en date: le krak des Chevaliers.

Il s’agit de la troisième reconquête en moins d’une semaine d’un fief rebelle le long de la frontière, pour laquelle le régime a bénéficié depuis plusieurs mois à la fois de l’appui de combattants du Hezbollah libanais et des divisions au sein de la rébellion.

«L’armée arabe syrienne a hissé le drapeau de la nation sur le krak des Chevaliers, dans la province de Homs (centre), après avoir écrasé les terroristes qui s’y cachaient», a affirmé la télévision syrienne.

La chaîne al-Mayadeen, basée à Beyrouth et qui soutient le régime de Bachar al-Assad, a montré des combattants loyalistes hissant le drapeau syrien sur un donjon de la citadelle croisée.

Construite en 1031 et perchée en haut d’une colline, cette citadelle était l’un des sites touristiques les plus prisés de Syrie avant le début de la révolte contre le régime en mars 2011, qui s’est transformée en une guerre civile dévastatrice.

Les images montrées par la télévision ne montraient cependant pas de dégâts majeurs subis par le château.

Cette prise s’ajoute à d’autres succès dans la région montagneuse de Qalamoun, plus au sud, en particulier la conquête de Yabroud dimanche puis de Ras al-Aïn mercredi. Cela devrait fermer théoriquement tous les accès avec le Liban, l’une des bases arrière des insurgés.