brahimiLe feu vert du Conseil de sécurité de l’ONU est nécessaire pour intervenir militairement en Syrie, a averti mercredi l’envoyé spécial de la Ligue arabe et de l’ONU, M. Lakhdar Brahimi.

Interrogé lors d’une conférence de presse sur une possible intervention militaire occidentale en Syrie, M. Brahimi a souligné que la loi internationale est claire sur cela. La loi internationale dit qu’une action militaire peut être entreprise après la décision du Conseil de sécurité. C’est ce que dit la loi internationale, a-t-il déclaré, alors que les Etats-Unis et leurs alliés semblaient mercredi sur le point de lancer une action militaire contre le régime syrien