L’ONU en question n’est que Samantha Power, ambassadrise américaine à l’ONU.

Syrie ONU