26 mars 2014 au Mali :  un binôme du GTIA Vercors mène une mission de contrôle de zone. Crédit photo : EMA / Armée de Terre

De l’Afghanistan à la République Centrafricaine, en passant par le Tchad, la Côte d’Ivoire, la Libye et le Mali, que fait l’armée française sur ces terrains divers et variés, dans quel but et avec qui ?

Quels intérêts servent ces interventions et pour quels résultats ? Y a-t-il une logique commune au déclenchement de ces opérations, une cohérence dans l’action extérieure de la France, ou bien sommes-nous en réalité soumis aux vents contraires des relations internationales, contraints de réagir dans l’urgence, avec tous les risques que cela comporte, embringués dans des opérations interminables, aux résultats aléatoires ?

Invités de Marie-France CHATIN (RFI, 19 avril 2014)

  • Michel Foucher, géographe et diplomate, auteur du livre référence Fronts et Frontières mais aussi tout récemment de l’Atlas de l’influence française dans le monde
  • Michel Goya, écrivain militaire, enseignant à Science Po, et dont on peut lire les nombreuses contributions sur le blog « La voie de l’épée »
  • Michel Galy, professeur de géopolitique à l’Institut Libre d’étude des Relations internationales, et auteur notamment de « La guerre au Mali ».