Depuis 4 jours, la Suède est en proie à d’importantes violences ethniques. Les émeutes opposent les jeunes immigrés à la police. Des boutiques, des voitures ont été brûlées. La mort d’un homme de 69 ans abattu par des policiers, alors qu’il les menaçaient avec une machette, serait à l’origine des émeutes. 

Avant de se propager dans la capitale et dans le reste du pays, les émeutes ont commencé à Husby, un quartier défavorisé de Stockholm, après qu’un habitant ait été abattu par la police alors qu’il les menaçait avec une machette. 

Voitures incendiées, dégradations de biens publics (centre d’expression artistique, commissariats, crèches, écoles …), jets de pierres, la Suède est sous le choc

. A

u fil des années, ces violences ethniques sont la manifestation de la faillite du multiculturalisme en Suède dans un pays dont où 15% de la population est née à l’étranger.