A l’issue d’une compétition internationale, Sagem (Safran) vient de signer avec le chantier naval sud-coréen Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co. Ltd un contrat portant sur la maîtrise d’oeuvre du système de navigation intégré des trois futurs sous-marins océaniques de 1400 tonnes destinés à la marine indonésienne.

Commandée en 2012 par l’Indonésie, ces trois bâtiments constituent les premiers sous-marins océaniques de conception sud-coréenne vendus à l’international.

Fiable et précis, le système de navigation de Sagem (NAVS) se présente comme le mieux adapté aux missions sous-marines les plus exigeantes, en haute mer comme en opérations littorales. Essentiel à la discrétion et à la sécurité de la navigation du bâtiment en plongée, le NAVS se compose de deux centrales inertielles à gyrolaser SIGMA 40XP à haute performance, d’un calculateur et de logiciels critiques de navigation.

Le savoir-faire de Sagem en matière d’intégration de systèmes de navigation, sa maîtrise des fonctions de fusion et de distribution de données pour le système de combat, ainsi que son expérience dans la conduite de grands programmes de défense ont été déterminants dans le choix de DSME.

Ce nouveau contrat souligne la qualité de la coopération entre l’industrie coréenne et Sagem et la prédominance de la technologie laser dans le domaine de la navigation sous-marine. A ce titre, la DAPA (1) a confié à Sagem la modernisation du système de navigation des sous-marins KSS-1 Chang Bogo, plusieurs unités ainsi modernisées étant déjà en opérations.

A travers ce contrat, Sagem consolide sa position de leader auprès des forces sous-marines dans le secteur de la navigation. Les systèmes de navigation de Sagem équipent plus de 400 bâtiments de surface et 60 sous-marins de quatorze classes différentes, à propulsion nucléaire (SNLE-NG, Barracuda, SNA Améthyste), anaérobie (AIP) ou diesel-électrique, notamment la famille Scorpène.