Accordé au titre du droit à reconnaissance  pour  les  Combattants  d’hier et  d’aujourd’hui  (détenteurs  d’une Carte du Combattant ou d’un Titre de Reconnaissance de la Nation), le contrat « Retraite Mutualiste du Combattant » (RMC) peut également être souscrit, sous certaines conditions, par les Victimes de Guerre à titre militaire. 

RMC

En tant que veuve  (veuf pour une  liste  limitative de conflits), orphelin ou ascendant de combattant, ou militaire « Morts pour la France à titre militaire » vous remplissez les conditions nécessaires à la souscription de ce contrat. Afin de prendre en compte votre demande d’adhésion, vous devez obligatoirement justifier des documents suivants :

– un document d’état civil permettant de faire le lien avec le combattant mort pour la France (extrait d’acte de naissance, copie du livret de famille, etc.)

– une attestation délivrée par les services  de  l’ONAC-VG  (Office National des Anciens Combattants) précisant la mention « Mort pour la France  à titre militaire ».

En souscrivant à  la RMC, vous bénéficierez  d’un  contrat  de  retraite complémentaire  d’exception  (versements  déductibles*,  retraite  non imposable*, etc.).

* Dans la limite d’un plafond de rente fixé chaque année par l’État.