Le général allemand Markus Laubenthal deviendra le 4 août chef d’état-major dans l’armée américaine, en rejoignant le quartier général de Wiesbaden (centre de l’Allemagne), une « avancée importante » dans la coopération entre les deux pays, a annoncé aujourd’hui l’armée allemande.

Pour la « première fois », un Allemand sera « le bras droit du commandant des forces terrestres américaines en Europe, le général de corps d’armée Donald Campbell », qui compte « plus de 37.000 soldats » sous ses ordres, a précisé l’armée allemande dans un communiqué. L’armée américaine a des garnisons dans plusieurs pays européens : Allemagne, Belgique, Pays Bas, Italie.

« Travailler dans un environnement multinational avec nos alliés allemands est une avancée audacieuse et importante dans l’engagement de l’armée américaine en Europe », a souligné le général Campbell, cité par le commandement américain dans un communiqué. Avant cette nomination, le général Laubenthal a dirigé la 12e division blindée à Amberg (Bavière, sud de l’Allemagne) et l’état-major des forces de l’Otan dans le nord de l’Afghanistan. Il a également servi au Kosovo, rappelle l’armée américaine.

Peut-on voir dans cette nomination un contre-coup de l’espionnage massif de la NSA jusqu’au téléphone portable d’Angela Merkel ?

Lire également : Notes sur les bases et les effectifs militaires  états-uniens à l’étranger, de Rémy Herrera et Joëlle Cicchini (2013)

————

Crédit photo : Bundeswehr