Les deux députés ont des points de vues beaucoup trop consensuels par rapport aux enjeux de souveraineté des Etats européens et de liberté des citoyens.