Privatization seaLe lundi 9 décembre 2014  a eu lieu une conférence sur la privatisation des océans à Lorient, organisée par la Maison de la Mer. Blue Lobby Eu représenté par Yan Giron, est intervenu pour présenter le rôle joué par les trusts caritatifs privés, notamment américains, dans cette privatisation.

La vidéo ci-dessous présente l’intégralité de la conférence.

Dans une première partie, nous vous présentons ce que sont les trusts caritatifs, comment ils fonctionnent, comment ils génèrent leurs dons dans un contexte à la fois de spéculation boursière et de défiscalisation. Pour cela l’exemple de PEW est présenté.

Dans une seconde partie, les mécanismes de la privatisation des océans sont présentés, notamment en lien avec la mobilisation des pouvoirs privés que représentent ces trusts caritatifs, au travers de leurs actions de conservation stricte.

Cette privatisation des océans s’appuie sur 3 mécanismes :

– La privatisation des droits à produire et ses conséquences sur la création de grandes multinationales des produits de la mer et les financiarisations associées

– La corporatisation des grandes ONG internationales

– L’accaparement des espaces maritimes et des ressources (l’accaparement spatial étant vu comme un usage unique de l’espace maritime, avec comme corollaire l’éviction des communautés de pêcheurs de leurs moyens d’existence).

En conclusion, les mécanismes futurs de privatisation par les trusts caritatifs sont évoqués.

Blue Lobby EU débute seulement ses enquêtes sur la caractérisation de cette privatisation par les trusts caritatifs. Il s’agit donc d’un premier exposé des tendances.

Le débat a porté sur la caractérisation de cette privatisation et les détails concernant les mécanismes de remise de dettes pour faciliter la création d’Aires Maritimes Protégées de grande taille et strictement sans pêche. Les réactions ont également porté sur les moyens mobilisables par les citoyens pour réagir face à cette privatisation des océans.