« Les drones à terre » : c’est ce que réclament ces militants pacifistes, venus manifester devant une base de la Royal Air Force. Car c’est désormais depuis Waddington, dans le nord-est de l’Angleterre, que vont être pilotés les drones britanniques utilisées en Afghanistan. Ils étaient auparavant commandés depuis une base aux Etats-Unis.