« Les forces britanniques sont en alerte en vue d’un déploiement d’urgence au Mali », rapporte The Times sur son site ce 22 janvier.

Des unités de l’armée de terre, de la Royal Air Force et de la Marine sont prêtes à intervenir si besoin, pour venir appuyer la France dans sa tentative de repousser les extrémistes islamistes du nord du pays, précise le journal conservateur.

Le 21 janvier, Londres a pourtant affirmé qu’elle fournirait certes des éléments « en matière de renseignement et de lutte antiterroriste », mais qu’elle n’enverrait pas de troupes de combat.