gardeimperiale18051815a

Les registres des matricules des sous-officiers et hommes de troupe des unités de la Garde consulaire, de la Garde impériale, de la Garde royale et de l’Infanterie de ligne pour la période de 1802 à 1815 sont désormais en ligne sur le site Internet Mémoire des Hommes

Conservés au Service historique de la Défense (SHD), ces registres, au nombre de 1 191, représentent 38 % des registres consacrés aux troupes napoléoniennes, à savoir :

  • les registres des gardes consulaire, impériale et royale (sous-série GR 20 YC), dont les composantes sont classées suivant l’ordre des armes : infanterie, cavalerie, artillerie, génie, train des équipages, ouvriers d’administration, et gendarmes d’ordonnance ; 
  • les registres des régiments d’infanterie de ligne (sous-série GR 21 YC), classés dans l’ordre numérique du 1er au 156e régiment. 

Ces archives permettent de retracer le parcours des hommes, qu’ils soient militaires de carrière, volontaires, requis ou conscrits. Elles apportent un complément essentiel aux recherches généalogiques et sont également une source incontournable pour aborder l’étude sociale des unités à travers leurs composantes. Elles font partie d’un fonds plus vaste de quelque 25 000 registres datés de 1716 à 1909 qui sera progressivement numérisé et mis en ligne (sous-séries GR 1 YC à GR 49 YC).

La mise en ligne des fonds d’archives numérisés sur Internet constitue l’un des points forts du ministère de la Défense : elle permet la préservation d’un patrimoine fragile et demandé par le public, tout en assurant une plus large diffusion. Le site Internet Mémoire des Hommes, placé sous la responsabilité de la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), est l’un des plus importants services en ligne de l’administration. La nouvelle version du site a récemment été enrichie de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux fonds, comme les historiques régimentaires des unités engagées dans la Grande Guerre.