Entourée d’un grand mystère en raison de la situation en Ukraine, l’arrivée de 400 marins russes à Saint-Nazaire pour se former à la manœuvre des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) construits aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire pourrait finalement avoir lieu dans la nuit de dimanche à lundi.

Le Smolniy, le bateau-école où ils seront hébergés jusqu’à l’automne, est annoncé lundi à 5 heures du matin aux « prévisions de mouvements de navires » du site internet du Grand Port maritime de Nantes/Saint-Nazaire. En France, DCNS, qui a conçu les navires, « ne peut confirmer ou infirmer cette information », tandis que le ministère de la Défense est resté silencieux.

A Moscou, un porte-parole s’est refusé à tout commentaire, une source proche du dossier confirmant simplement que la première rotation des troupes était en route pour la France pour s’entraîner sur les Mistral, mais en refusant de donner leur jour d’arrivée.