A notre connaissance, il s’agit du premier recueil de chants parachutistes qui fournit l’intégralité des partitions des chants avec, ce qui est encore plus rare pour des chants militaires, l’accompagnement au piano. Cette œuvre et cet hommage est le travail d’un ancien parachutiste et musicien professionnel reconnu. 

RecueilChantsParasVa

Il a le mérite de reconnaître que son objectif n’est pas commercial, même si on s’en doute aisément, il n’empêche qu’il mérite d’être largement soutenu et encouragé dans sa démarche pour transcrire ces chants dont la musique n’avait jamais été publiée, sauf exception. Il faut aussi noter que les partitons sont fournies avec les mentions des auteurs des paroles et des compositeurs des musiques quand ils sont connus.

Le répertoire des chants parachutstes est en effet un répertoire récent par rapport aux autres chants des soldats français. Les premières unités sont expérimentées juste avant la 2e GM et le répertoire ne se constituera qu’à partir de la Libération, mais surtout pendant les guerres d’Indochine et d’Algérie. On oublie souvent que Bigeard a eu un rôle essentiel dans la création de nouveaux chants pendant la guerre d’Algérie, notamment en étant à l’origine de l’enregistrement du 25 cm Les Casquettes sont là. Mais à l’époque il n’existait pas de recueil de chants. Le 9e RCP en éditera un en 1960 et la 11e DLI en 1961. Contrairement à la Légion, les paras n’ont pas de recueil officiel, manifestement leur répertoire est une tradition orale qui n’en a pas un besoin indispensable pour se maintenir.

L’objectif de Raymond Valli, est différent, il ne s’agit pas de fournir un recueil officiel, mais de transmettre les partitions des chants qu’il a appris lors de son temps de service et qu’il a encore l’occasion de chanter dans les réunions d’amicales parachutistes où s’exprime par le chant leur puissante fraternité d’arme.

 Chants paras, Raymond Valli productions, 34 pages avec CD, 2012, 17,50 € franco de port.

 Liste des chants, bon de commande et entretien avec l’auteur-éditeur à la page suivante…

Chants publiés :

– Si tu crois en ton destin,

– La Prière du para,

– Les Adieux du bataillon de choc,

– Souvenir qui passe,

– En Passant par la portière,

– Les Commandos,

– Debout les paras,

– La Valse du bataillon de choc,

– Marche du 1er commando de France,

– Oh la fille.

 

Capture d’écran 2013-03-15 à 17.08.18Entretien avec Raymond Valli, auteur du recueil Chants Paras.

Raymond Valli qui êtes-vous ? 

Un ancien para du 1er Choc. Pour le professionnel, voir le curriculum joint à cet envoi, c’est-à-dire un professionnel de la musique, accordéoniste, Prix de Rome et professeur au Conservatoire national de musique de Paris. Pianiste, chef d’orchestre, compositeur, il est président de l’Académie musicale de France.

Pourquoi un recueil de chants paras ? 

1. Pour rendre hommage au parachutisme, à la 11e DBPC en particulier, et en souvenir des moments forts passés au Bataillon.

2. Parce que j’éprouvais le besoin, en tant que professionnel de la musique, de réaliser un recueil écrit dans les règles de l’art – musicalement parlant , ce qui n’a jamais existé jusqu’alors – et pas seulement uns simple répertoire de paroles comme il en existe tant. Ceci est une autre forme d’hommage, même si elle ne sera pas comprise comme telle par le plus grand nombre. Je ne suis pas motivé par l’appât du gain, seule l’esthétique m’intéresse. Jugez-en par la présentation de ce livre.

On trouve surtout des chants anciens dans votre recueil, pourquoi cette sélection ?

c’est que je suis un ancien ! En fait je me suis limité à ceux que je considère comme les plus représentatifs pour ma génération de la classe 58 2A.

Pourquoi avoir gravé des accompagnements ?

Là, vous vous trompez ! il ne s’agit pas d’accompagnements, mais de mélodies. Le CD contient les musiques,  jouées à l’orgue, exactement comme la musique est écrite. Enregistrer des chants chantés  par un groupe vocal n’était pas mon but ; encore une fois, cela ne manque pas et on en trouve partout,  certains d’ailleurs étant magnifiquement interprétés. Je pense en particulier à la « Prière du Para », qui me bouleverse toujours.

Envisagez-vous une suite ? 

Non, je ne pense pas, il faudrait pour cela que je sois assailli de demandes dans ce sens, ce qui m’étonnerait énormément…

Raymond Valli est trop modeste et ne nous avait pas précisé qu’il avait été décoré de la Médaille militaire et de la croix de la Valeur militaire. il est un miraculé car il a reçu en opération un obus de mortier qui n’a pas éclaté et dont il garde vingt-quatre éclats dans le corps. Un véritable héros parachutiste doublé d’un musicien talentueux.

Pour agrandir le bon de commande, cliquez sur l’image :

Publicité rec. chants