Une augmentation des désastres naturels autour du monde nécessitera une aide militaire accrue et menacera les installations de l’armée américaine sur les côtes.
En 2010, le département de la Défense était responsable de 71% des émissions de gaz à effet de serre du gouvernement avec 95,4 millions de tonnes de dioxyde de carbone.