Dix hélicoptères utilitaires coréens « Surion » (DPS-1), développé par Korea Aerospace Industries (KAI), en collaboration avec EADS-Eurocopter (à hauteur de 30% dans la phase « recherche et développement »  ; 20% dans la phase « production »), ont été déployés à l’école d’aviation de l’armée. La Corée devient ainsi le 11e pays en mesure de développer localement un hélicoptère.

En juin 2006, le gouvernement coréen a lancé un projet de six ans d’un montant de 1,17 milliard de dollars pour produire un hélicoptère utilitaire léger bimoteur dans le but de remplacer la flotte vieillissante des Bell UH-1H américains mise en service pour la première fois en 1968.

Le premier prototype du « Surion » (dont le nom signifie « agile et sans faille » en coréen) a été livré en août 2009 et a effectué avec succès son premier vol en mars 2010 avant le début de sa production à grande échelle en 2012.

Le Surion a subi plus de 2.000 vols d’essai plus de 2700 heures sans accident. Il a également passé 50 tests par temps froid en Alaska entre décembre et février pour tester son fonctionnement dans des conditions météorologiques extrêmes, telles que l’exposition à 40 degrés Celsius en dessous de zéro durant une douzaine d’heures.

L’aéronef mesure 15 mètres de long, 4,5 mètres de haut et 2 mètres de large, avec un poids maximum au décollage de 8,7 tonnes. Il est capable de transporter deux pilotes, deux membres d’équipage et neuf soldats armés ou bien deux pilotes et 2,3 tonnes de fret. Sa vitesse de pointe est de 141 nœuds (261 km/h), et ses deux moteurs permettent de voler pendant plus de 2h30 mn à pleine charge. Son rayon d’action est d’environ 440 km.

Il est également adapté pour les terrains montagneux, capable de décollage verticalement à une vitesse de 150 mètres par minute pour atteindre le sommet du Baekdu,  culminant à 2.744 mètres.

Le « Surion » sera utilisé dans plusieurs types de missions : opérations d’assaut, recherche et sauvetage, transport de fret et d’évacuation médicale. Il sera également proposé en une version civile.

La Corée prévoit de fournir un total de 200 hélicoptères de transport de l’armée d’ici 2022. 40 « Surion » version marine seront également d’ici 2023.