THEATRUM BELLI était présent à cette journée organisée le 1er février dernier par le Parti de Gauche. Intrigué que ces questions soient abordées par une mouvance politique plutôt marquée par un pacifisme béat, TB assista à ce colloque qui fût néanmoins riche et surprenant dans une ambiance en partie très critique sur l’alignement altlantiste de la France. Nous reproduisons les vidéos des interventions dont la première est celle du président de l’IRIS, Pascal Boniface, intervenant sur le concept de « puissance ». 

Les sujets abordés furent  : 

  • La France à l’épreuve de la puissance et de l’Occidentalisme, par Pascal Boniface
  • Intervention de Jean-Luc Mélanchon
  • La souveraineté nationale, cœur et enjeu de la stratégie de défense de la France, par Benoist Bihan
  • Vulnérabilités stratégiques et posture militaire, par l’amiral (2S) Jean Dufourcq (Directeur de la RDN)
  • L’ONU d’hier et d’aujourd’hui, enjeux et perspective pour une ONU plus forte et plus démocratique, par Chloé Maurel (historienne)
  • Défense européenne et défense nationale : de la nécessaire cohérence entre objectifs diplomatiques et capacités militaires, par l’amiral (2S) Claude Gaucherand
  • Armée : Institution ou société de service, par le général (2S) Pierre-Dominique d’Ornano
  • La stratégie capacitaire eurotan de « sécurité-défense » : répression de toute eurodémocratie sociale, par Alain Joxe
  • Ni privatisation des armées, ni privatisation de la guerre. Le monopole de la violence armée doit procéder uniquement du peuple français, par Yan Le Pollotec (Parti communiste)
  • Pour un retour au service national et militaire, par Djordje Kuzmanovic (Parti de Gauche)
  • Les conséquences stratégiques de la LPM 2014-2019, par le général (2sS) Vincent Desportes
  • Industrie de défense et souveraineté nationale, par Jean-Charles Hourcade
  • Mener la bataille idéologique à l’international, par Théophile Malo (Parti de Gauche)
  • Pour une révolution française dans les affaires militaires, par Laurent Henninger (historien)