Avions, hélicoptères, drones, satellites, missiles, moteurs…la région Aquitaine s’inscrit fortement dans le savoir-faire français et européen dans un marché mondialisé fortement concurrentiel. Dans la région, plus de 700 entreprises sont liées au secteur aéronautique et spatial, représentant quelques 40.000 salariés (à fin 2010 selon l’INSEE). Le premier exportateur de France n’est pas le vin…mais bien l’industrie aérospatiale (comme l’a répété encore dernièrement l’animateur du meeting aérien de la Ferté Alais).

Pour reprendre des chiffres nationaux, avancés par le président de la région Aquitaine, Alain Rousset : La France a embauché l’année dernière 13.000 salariés dans le secteur. Le carnet de commande est rempli pour 4 années complètes qui apportera du travail à plus de 160.000 salariés à l’échelon national.

Des grands groupes sont implantés en Aquitaine : Groupe Safran (Herakles, Turbomeca, Messier), EADS Astrium, EADS Sogerma, EADS Composites Aquitaine, Dassault Aviation, Thalès Systèmes Aéroportés, Thales Avionics.

D’autres chiffres vertigineux : D’ici 2030, à l’échelle mondiale, c’est 33.000 avions qu’il faudra livrer ; c’est 400.000 pilotes qu’il faudra former (sur 18 ans) ; c’est 1,5 million de spécialistes qu’il faudra former à la maintenance car la France manque cruellement de techniciens.

Afin de mieux s’organiser et de lutter contre la concurrence, des PME sous-traitantes se regroupent et forment des pôles de compétitivité comme le « Cluster Aetos » qui fédère une quarantaine d’acteurs locaux des systèmes et des services de drones.

Alain Rousset annonce une « kyrielle de manifestations qui vont venir conforter la vocation aéronautique de la région » :

1/ Le Salon Aéroadour 2012 (21,22 et 23 septembre 2012) à Pau-Uzein. Créé en 2009 le Aéroadour se veut un salon de proximité, mettant en valeur les compétences et les produits des différents acteurs de la région. Les entreprises étant éloignées les unes des autres, le salon permet à des clients potentiels de concentrer et d’optimiser leurs recherches. Cette année Aéroadour offrira une Zone « Formations » entièrement tournée vers les métiers de la filière aéronautique, afin de proposer aux jeunes en cours d’orientation une information de proximité au sein d’un univers « aéro ». Le salon utilisera l’infrastructure du 5e Régiment d’Hélicoptères de Combat.

 2/ ADS Show (Aero Defense Support Show) , les 25,26 et 27 septembre à Bordeau-Mérignac ainsi qu’à Latresne, dont l’objectif est de rapprocher les acteurs privés et étatiques (armées européennes) de la Maintenance en Condition Opérationnelle (MCO) ; marché important estimé à 5% du budget de défense au plan européen de 200 milliards. Le marché en pleine évolution du MCO militaire mondial est quant à lui évalué à 50 Mds d’euros, soit 50% du marché total de la maintenance. La MCO recouvre des domaines comme la technique, la logistique, la formation du personnel, la gestion financière, s’appliquant à tous les équipements des armées (cellules, moteurs, accessoires, armements, installations). Deux niveaux techniques interagissent : Le Soutien Opérationnel (NSO) réalisé par les militaires sur les théâtres d’opérations ou sur les bases ; le Soutien Industriel (NSI) réalisé chez les industriels étatiques ou privés.

3/ UAV Show Europe, les 26 et 27 septembre sur l’Aéroparc de Bordeaux-Mérignac. Ce salon consacré aux drones accueillera des PME ainsi que des grands groupes industriels (Dassault, EADS Astrium, Thales…) Conférences, présentations en vol seront proposées avec un accent particulier sur les applications civiles du futur (surveillance, sauvetage, sécurité…). Il est à noter que le camp de Souge est le premier espace d’essais en vol de drones homologués en France et en Europe.

Stéphane Gaudin