14 décembre 1825 : insurrection des décabristes, groupe de jeunes officiers et aristocrates russes, qui tentent de soulever la garnison de Saint-Pétersbourg au moment de la mort d’Alexandre afin d’obtenir du futur empereur Nicolas 1er une constitution. L’insurrection fut durement réprimée par le nouvel empereur.

Révolte des décabristes par Vassili Timm


14 décembre 1870 : combats sur le Loir.

Les combats pour rompre le siège de Paris se multiplient dans la région d’Orléans depuis octobre, les victoires (Coulmiers le 9 novembre) alternant avec les défaites (Beaune-la-Rolande le 28 novembre). Le 5 décembre Gambetta a réorganisé les armées et confié trois corps d’armée au général Chanzy sous l’appellation de 2e armée de la Loire. Composée en majorité de mobiles et volontaires, elle parvient à arrêter les troupes du grand-duc de Mecklembourg. Le prince prussien Frédéric-Charles et le général von Moltke, qui croyaient l’armée de la Loire anéantie, sont obligés d’envoyer deux corps supplémentaires en renfort de l’armée du grand-duc pour reprendre l’offensive. Mais la ténacité de Chanzy et la motivation de ses troupes vont surprendre les prussiens qui avoueront plus tard leur admiration. Les 14 et 15 décembre, dans des conditions climatiques éprouvantes avec le froid et la neige, Chanzy parvient à arrêter de nouveau la progression prussienne sur le Loir, entre Morée et Fréteval, avant d’être débordé par le nombre dans le secteur de Vendôme. Le 15 au soir, il ordonne la retraite et se dégage avant que l’ennemi s’en aperçoive, dirigeant ses trois corps par les routes du Mans vers l’Huisne et la Sarthe.


4 décembre 1911 : le pôle Sud est atteint (Antarctique).

L’explorateur Roald Amundsen plante le drapeau norvégien au pôle Sud, dans le plus grand secret. Il retrouve le camp de base le 25 janvier 1912, après 2824 km parcourus en 94 jours. Son concurrent britannique Robert Scott meurt en mars 1912 en tentant de rééditer l’exploit. 


14 décembre 1942 : le Casabianca débarque des agents de renseignement (Corse).

Parti d’Alger, le sous-marin français Casabianca du commandant L’Herminier débarque près de Cargèse, dans la nuit du 14 au 15 décembre, cinq agents dont le but est de structurer la résistance Corse. Sans radar, ni renseignement précis sur l’occupation de la côte par l’ennemi, le Casabianca, rescapé du sabordage de la flotte de Toulon, dépose trois Corses, un belge (ex légionnaire) et un agent de l’OSS américain sur la plage de Chioni. Première mission du genre pour ce sous-marin, elle inaugure l’opération baptisée « Pearl Harbour » qui mènera à la libération de la Corse (septembre 1943) en armant le maquis.


14 décembre 1981 : Israël annexe unilatéralement le plateau de Golan à son territoire malgré les critiques internationales.


14 décembre 1995 : signature des accords de Dayton (Paris).

Commencée en 1992, la guerre d’ex-Yougoslavie prend fin. La Bosnie-Herzégovine est divisée entre la nouvelle Fédération de Bosnie et Herzégovine et la République serbe de Bosnie. L’IFOR se déploie sur le terrain.


4 décembre 2003 : annonce de la capture de Saddam Hussein (Al Daour – Irak).

Arrêté la veille au soir par une unité de la 4e division d’infanterie américaine au cours de l’opération Aube rouge, l’ex chef de l’Etat irakien est identifié formellement le lendemain. Il est exécuté le 30 décembre 2006 après avoir été condamné à mort en juillet 2004.