Deux journalistes américaines reconnues pour leurs enquêtes sur le gouvernement américain affirment avoir uni leurs forces pour investiguer sur le rôle de l’Agence nationale de la sécurité (NSA) dans le programme d’assassinat de Washington. 

Jeremy Scahill, collaborateur à la revue The Nation, affirme qu’il travaille maintenant avec Glenn Greenwald, un journaliste basé à Rio de Janeiro qui a rédigé des articles sur les programmes de surveillance des États-Unis, basés sur des écrits de l’ancien sous-traitant de la NSA, Edward Snowden.

M. Scahill est l’auteur de Dirty Wars, un ouvrage sur ce programme américain en vertu duquel des fantassins peuvent, sous les ordres de la Maison-Blanche, faire tout ce qui est nécessaire pour localiser, capturer ou tuer des individus désignés par le président comme des ennemis.

Il a affirmé que leur projet conjoint abordait «comment l’Agence nationale de la sécurité joue un rôle significatif, central, dans le programme d’assassinat américain», mais n’a pas donné beaucoup de détails.

MM. Scahill et Greenwald se sont adressés à des cinéphiles, samedi à Rio, où le documentaire basé sur Dirty Wars était projeté en première latino-américaine au Festival du film de Rio.

Source : LAPRESSE.CA