La conception par les Etats-Unis du système de frappe planétaire rapide (Prompt Global Strike) risque de déboucher sur un conflit aux conséquences apocalyptiques, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov dans une interview au quotidien Kommersant.

« Oui, si l’on évoque les vecteurs balistiques munis de charges conventionnelles, il s’agit sans équivoque d’une voie menant vers l’escalade du conflit avec des conséquences très lourdes, voire apocalyptiques. Si l’on parle des nouveaux vecteurs – hypersoniques planants, hypersoniques à propulsion et autres, [pour pouvoir en juger] il faut d’abord connaître leur caractéristiques techniques et leur application », a indiqué M.Riabkov.

Le vice-ministre russe a en outre souligné que la conception d’une nouvelle classe de vecteurs, les plateformes hypersoniques, avait un effet direct sur l’équilibre stratégique et la stabilité.

« Il nous reste encore à établir quel impact sur notre sécurité pourrait avoir l’apparition de tels systèmes », a-t-il expliqué.

La Russie considère que toutes les discussions sur le contrôle des armements doivent prendre en compte le potentiel créé par les Etats-Unis dans le cadre du Prompt Global Strike (PGS).

Défini comme une alternative à la dissuasion nucléaire, le PGS est un programme dont l’objectif est de frapper avec une charge conventionnelle en moins d’une heure une cible située n’importe où sur la surface du globe.

Source : RIA NOVOSTI