La Croix de la Valeur Militaire :

Les opérations de sécurité et de maintien de l’ordre engagées en Afrique du Nord, et tout particulièrement en Algérie, ayant un caractère spécial, le gouvernement de l’époque fut conduit à créer une nouvelle récompense inspirée des croix de guerre. C’est ainsi que par décret du 11 avril 1956 fut créée la Croix de la Valeur Militaire. Une décision particulière du 30 avril 1956 vint ensuite préciser qu’elle pouvait être décernée pour les opérations menées en Tunisie depuis le 1er janvier 1952, le Maroc depuis le 1er juin 1953, l’Algérie depuis le 31 octobre 1954. Une décision du 13 février 1957 ajouta les opérations menées en Mauritanie à compter du 10 janvier 1957.

Depuis cette époque, de nouvelles décisions ont été prises en vue de décerner la Croix de la Valeur Militaire :

  • aux personnels en service au Tchad par décision du 13 novembre 1972 (possibilité abrogée à compter du 1er août 1991),
  • pour les opérations maritimes Alysse et Aconit par décision du 20 juillet 1991,
  • pour les opérations menées sur les territoires de l’ancienne Yougoslavie par décision du 6 juillet 1992,
  • pour les opérations menées en République Centraficaine par décision du 10 juillet 1997.

Ruban : écarlate coupé dans le sens de sa longueur de trois raies blanches.

Médaille : suspendue au ruban par une bélière, la croix est en bronze et porte à l’avers l’effigie de la République avec les mots "République Française" et au revers l’inscription "Croix de la Valeur Militaire". Semblable à la Croix du Combattant, la Croix de la Valeur Militaire ne porte pas d’épées comme c’est le cas pour les Croix de Guerre.

Citations : organisées de la même manière que pour les Croix de Guerre. Les citations à l’ordre de l’armée sont exclusivement décernées par le ministre de la Défense, celles qui concernent les autres degrés allant du corps d’armée au régiment relèvent de la compétence exclusive du général, Chef d’État-major des Armées.