Sous la Présidence du colonel Jérôme Pellistrandi, Rédacteur en chef de la Revue Défense Nationale.
Lundi 20 Novembre 2017 à 14 h.
École Militaire, 1 place Joffre, 75007 Paris.

Inscription obligatoire à l’adresse suivante : jeanlouisblairvacq.cpp@gmail.com

Se munir d’une pièce d’identité.

—————————————————————

I. Partie : 14h à 16h – Rétablir le traditionnel service militaire obligatoire d’hier ?

I.1. Avantage à rétablir le service militaire obligatoire d’hier.

  • « Le service militaire : but principal et effets secondaires », par le Général de Division (CR) Claude Le Borgne, stratégiste.
  • « Le service militaire pour recréer une défense opérationnelle du territoire pour faire faces aux menaces », par Emmanuel Dupuy, Président de l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), Professeur Associé auprès de l’Université de Paris Sud.

I.2. Difficulté à rétablir le service militaire obligatoire d’hier.

  • « L’idée de service militaire obligatoire face aux transformations du pacte social », par Philippe Moreau Defarges, ancien Diplomate, auteur de « nouvelles relations internationales » (Point- Essais le seuil 2017).
  • « Le service militaire obligatoire ne correspond plus à aucune nécessité actuelle », par Michele Batttesti, historienne, Directrice de Recherche associée au centre Roland Mousnier à l’Université Paris IV
  • « Le service militaire obligatoire serait un contre sens historique », par Eric Pourcel, Docteur en Droit, officier réserve opérationnel.

II. Partie : 16h- 19h – Inventer un nouveau service militaire et civil universel pour demain.

II. 1. Intérêt d’un nouveau service militaire et civil universel.

  • « Service National et Universel : quels enjeux ? », par le Général de Corps d’Armée (2S) par Alain Bouquin, ancien Inspecteur de l’Armée de Terre.
  • « Le projet de service militaire et civil national, une chance pour la France ? », par Michel Goya ancien Colonel des troupes de Marines, Historien.
  • « Pour un nouveau service national universel, apprentissage de la résidence et de la cohésion citoyenne », par Annie Crépin, Maitresse de conférence honoraire en histoire contemporaine, Auteur de « Histoire de conscription. » (Gallimard, Folio Histoire 2009.)
  • « Le service d’un mois : un besoin majeur de défense militaire et civile », par le Général (2S) Etienne Copel, Vice-Président du Haut Comité pour le Défense civile.

II. 2. Perplexité face au nouveau service militaire et civil universel

  • « Le service national universel en projet sera-t-il efficace ? », par Patrice Buffotot, Directeur de l’observatoire européen de sécurité et de la Revue Electronique Défense et Stratégie
  • « Impliquer l’institution militaire dans un nouveau service national est une fausse bonne idée », par le Général d’Armée (2S) Jean Marie Faugère, ancien Inspecteur Général des Armées, ancien Président de l’association G2S, enseignant vacataire à Sciences-Po Paris.