UH-145

UH-145

L’US Army a sélectionné le UH-145, version militaire du EC-145 d’Eurocopter, pour ses besoins en hélicoptères utilitaires légers.

Ce marché pourrait représenter jusqu’à 352 appareils pour une valeur potentielle de trois milliards de dollars. Ces appareils seront assemblés dans l’usine américaine Colombus d’Eurocopter dans le Mississipi qui va être rapidement agrandie. Environ 200 nouveaux emplois seront créés portant le nombre d’employés à plus de 330.

Fabrice Brégier, Président d’Eurocopter a déclaré : « Nous sommes extrêmement fiers que notre hélicoptère ait été sélectionné pour répondre aux besoins de l’Armée de Terre des États-Unis. Après avoir été pendant des décennies le fournisseur d’agences gouvernementales et d’opérateurs commerciaux américains, ceci est notre première percée sur le marché militaire américain et une opportunité extraordinaire de prouver une fois de plus notre engagement total vis-à-vis de ce marché. En termes de chiffres, le contrat UH-145 représente la commande la plus importante jamais enregistrée par Eurocopter pour un même type d’appareil. La sélection de l’UH-145 démontre tous les avantages qu’offre une concurrence ouverte et loyale entre fournisseurs de solution, ainsi que le bien-fondé de la démarche consistant à appliquer des solutions basées sur le secteur commercial pour répondre aux besoins militaires. Elle traduit également le fait que la coopération militaire entre les U.S.A et l’Europe est un véritable partenariat. »

EADS Amérique du Nord et Eurocopter Américque du Nord sont à la tête d’une équipe comprenant quatre partenaires principaux : American Eurocopter, une filiale commune d’EADS North America et d’Eurocopter, qui se consacrera à la production à l’assemblage et à la livraison de l’hélicoptère ; Sikorsky Aircraft, responsable du soutien logistique Contractant ; WestWind Technologies, pour l’intégration de systèmes, le support technique et la gestion de programme ; et CAE USA de Tampa en Floride, qui fournira les simulateurs poste de pilotage de l’UH-145.


 

EC-665 Tigre

EC-665 Tigre

Le Tigre d’Eurocopter n’a pas été retenu par la Turquie, qui a lancé un appel d’offres d’environ 1,5 milliard de dollars pour renouveler ses hélicoptères de combat, a déclaré à Reuters Fabrice Brégier, président du constructeur d’hélicoptères européen.

« Nous avons appris hier que nous avions perdu pour l’hélicoptère de combat. La Turquie a opté pour une solution a prix réduit, avec des équipements anciens », a déclaré samedi Fabrice Brégier.

Une source militaire en Turquie a confirmé qu’Ankara s’orientait effectivement pour son contrat « Atak » vers des solutions moins coûteuses proposées par le groupe italien AgustaWestland ou le sud-africain Denel.
La filiale d’hélicoptères d’EADS a cependant engrangé ces derniers jours d’importantes commandes militaires: un contrat de 1,2 milliard d’euros de la part de l’Australie portant sur 34 hélicoptères de transport MRH-90, la version australienne du NH90 européen.