Les soldats fidjiens exposés à des radiations durant les essais nucléaires menés par les forces britanniques dans le Pacifique voici plus de 56 ans vont finalement être dédommagés, a rapporté la presse locale aujourd’hui. Plus de 70 militaires fidjiens avaient été déployés sur l’île Christmas pour cette mission dont ils ignoraient tout alors que les Fidjis étaient une colonie britannique. 

Les essais britanniques avaient été menés en 1958, au plus fort de la guerre froide. Après des années de lutte pour obtenir des dédommagements de la part des vétérans et de leurs enfants victimes de problèmes de santé, ceux-ci vont obtenir satisfaction, a rapporté le Fidji Sun, qui cite le ministre de la Défense et de la sécurité nationale Timoci Natuva. 

Aucune précision n’a été apportée sur la nature de ces compensations, qui devraient être annoncées vendredi aux soldats et à leurs familles par le Premier ministre Vorege Bainimarama. Un vétéran cité par le journal, Maleli Naigulegu, 80 ans, a déclaré que c’était la « meilleure nouvelle » qu’il ait jamais eu depuis son retour de mission. « Enfin, mon groupe a été reconnu » dans ses droits, a-t-il dit.