Défense Conseil International (DCI), l’opérateur de référence du ministère de la Défense, crée Helang Flying Academy, premier centre à vocation régionale de formation hélicoptère en Malaisie, en joint-venture avec Major Flagship Sdn Bhd (MFSB). Cette joint-venture, la première pour DCI, est un modèle économique gagnant-gagnant qui révèle son ambition de développement en Asie du Sud-Est. Helang Flying Academy est le résultat d’une relation de confiance entre DCI et MFSB, mais aussi d’une connaissance approfondie des besoins malaisiens et de succès remportés sur le terrain. Suite à la signature de la joint-venture fin septembre 2016, DCI, avec son partenaire MFSB, peut désormais engager les premiers investissements, estimés à 13,6 millions d’euros.

Compétitivité et autonomie, les maîtres-mots de la Helang Flying Academy

En développant Helang Flying Academy, DCI répond au fort besoin malaisien en termes de formations hélicoptères tout en respectant les contraintes légales locales. Etablir une joint-venture offre à la Malaisie une solution nationale : les instructeurs dispenseront une formation d’excellence conforme aux plus hauts standards de sécurité et en adéquation avec le contexte opérationnel de leurs clients.

« Gagner en performance et en compétitivité est un réel enjeu pour des pays comme la Malaisie, qui ont une position centrale dans leur région, commente Jean-Michel Palagos, Président-Directeur général de DCI. En effet, Helang Flying Academy est dimensionnée pour répondre au besoin des pays voisins, notamment les membres de l’ANASE. »

Un développement ambitieux et maitrisé

Ce partenariat « gagnant-gagnant » permettra à la Malaisie d’offrir des formations hélicoptères adaptées aux besoins de ses agences étatiques et de ses forces armées. « Alors que nous célébrons nos 10 ans de coopération avec la Malaisie, DCI a prouvé l’excellence dans le transfert de savoir-faire militaire en développant des programmes d’ampleur comme la création de la force sous-marine malaisienne en 2005 ou l’accompagnement opérationnel de l’Armée de Terre et des garde-côtes depuis 2008. Nous sommes par ailleurs reconnus comme l’acteur de référence pour la formation de pilotes d’hélicoptères, notamment », rappelle Jean-Michel Palagos.

Les premiers investissements de plus de 13 millions d’euros bénéficieront à des installations modernes, basée à Ipoh en Malaisie, et à un parc d’hélicoptères composé de mono et biturbines, dont les 4 premiers seront livrés en 2017. DCI va promouvoir des synergies entre Helang Flying Academy et son centre international de formation Hélicoptères de Dax (CIF-H), colocalisé avec Helidax et équipé des mêmes monoturbines : des EC 120 d’Airbus Helicopter.

DCI estime qu’Helang Flying Academy formera une trentaine de stagiaires malaisiens et des pays de l’ANASE en 2017 et 2018. Le centre devrait à terme capter plus de 50 % de la demande en formation ab initio malaisienne. C’est autour de cœur de métier parfaitement maitrisé par DCI qu’Helang Flying Academy aura ensuite pour vocation de se diversifier dans la simulation et dans la formation des pilotes d’avion.

Viser la valeur ajoutée et le rayonnement régional

Helang Flying Academy constitue une opportunité de développement pour la formation opérationnelle hélicoptère de DCI en Malaisie et, plus largement, en Asie du Sud-Est. En effet, si le centre de formation se concentre sur la formation ab initio, DCI vient en appui sur les formations opérationnelles spécifiques – segment à plus haute valeur ajoutée.

Vitrine du savoir-faire de DCI, ce centre de formation servira de tremplin pour répondre aux besoins des pays de l’Asie du Sud-Est. DCI bénéficie à ce titre d’une expérience de long terme en Asie – avec 4 implantations, en Malaisie, à Singapour, à Brunei et en Inde.