La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et Dassault Aviation signent une convention de mécénat concernant le Mémorial de Verdun.

Paris, le 16 décembre 2014 – En présence de M. Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, le général Elrick Irastorza, président du conseil d’administration de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, et M. Eric Trappier, président-directeur général de Dassault Aviation, ont signé, aujourd’hui, en l’Hôtel national des Invalides, une convention de mécénat.

Au travers de cette convention, Dassault Aviation a décidé de soutenir la rénovation du Mémorial de Verdun. Une hélice Éclair, ayant équipé un Spad VII, y sera mise en dépôt. Cette hélice est la première création aéronautique de Marcel Dassault fabriquée en série. Elle équipe les avions Caudron, Nieuport et Farman qui participent à la première bataille aérienne de l’histoire, dans le ciel de Verdun, en 1916. Elle marque également les débuts de l’épopée des avions conçus par Marcel Bloch qui, dans l’entre-deux-guerres, réalisera des avions civils et militaires. A son retour de déportation, Marcel Bloch prendra le nom de Dassault.

Ce mécénat met en avant les racines de Dassault Aviation, dernière grande société aéronautique au monde encore détenue par la famille de son fondateur et portant son nom. Il rappelle la contribution de Marcel Dassault au premier conflit mondial et répond à notre devoir de mémoire en hommage aux générations qui ont sacrifié leurs vies pour la défense de la Nation.