Une soixantaine de militaires français de la brigade franco-allemande (BFA) est partie outre-Rhin depuis la semaine dernière pour intervenir en soutien aux forces de sécurité civiles allemandes. Pour Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, « il était important que la France vienne soutenir ses voisins alors que l’Allemagne doit faire face à des crues historiques. Nos militaires déployées sur les zones fragilisées ont pour mission d’apporter assistance et protection aux populations en venant directement en aide aux victimes des inondations dans les moments extrêmement difficiles qu’elles traversent»

Une soixantaine de militaires français, issue d’une section française du 110e Régiment d’infanterie d’une part et d’un peloton de transport du Bataillon franco-allemand de commandement et de soutien (BCS) d’autre part, a donc été déployée en Allemagne il y a une semaine, à la demande des Länder de Bavière et de Saxe et du commandement militaire territorial pour être rapidement intégrée au dispositif allemand.

Après avoir été déployée le 5 juin comme force d’intervention de réserve sur les rives fragilisées du Danube, la brigade franco-allemande a désormais rejoint les rives de l’Elbe, dans l’est de la Saxe à la frontière tchèque, où sa mission est dorénavant de prévenir toute dégradation de la situation dans la zone.

Le détachement de la BFA s’est lui installé dans la localité de Prettin, près de la ville de Torgau, pour sécuriser la zone fragilisée de l’Elbe. La mission principale de la trentaine de soldats de la section d’infanterie française est désormais de renforcer la digue en acheminant les sacs de sable conçus par la population et en les positionnant afin d’ériger des barrières contre l’eau.

Enfin, il faut noter que le peloton de transport du BCS, parti de Müllheim le 6 juin dans la nuit, a eu pour première mission de livrer près de 850 lits en Bavière, dans la région de Passau, avant de rejoindre le reste du détachement.