7 novembre 1806 : combat de Lübeck ou de la Trave (Bord de la Baltique)

Après la double victoire décisive d’Iéna et Auerstedt, le dernier combat de la campagne de Prusse se déroule près de Lubeck sur la Trave. Le général prussien Blücher pour fuir les Français viole la neutralité de cette riche ville hanséatique, espérant s’embarquer sur des bateaux anglais ou suédois. Les généraux Bernadotte et Soult bouclent la ville et coulent avec leur artillerie les navires à quai. Les combats de rue sont intenses et désespérés pour les Prussiens. Lubeck est littéralement mise à sac. Blücher parvient à s’échapper mais est rattrapé et fait prisonnier après une course poursuite de quelques kilomètres. Il sera ultérieurement échangé contre le général Victor.


7 novembre 1880 : Brazza rencontre Stanley (rive du Congo)

L’enseigne de vaisseau Savorgnan de Brazza et l’explorateur anglais Stanley (à la solde du roi des Belges) se rencontrent sur la rive droite du fleuve Congo. Brazza y a fondé depuis plusieurs semaines, Ncouna, la future Brazaville. Stanley se rabat sur l’autre rive où il fonde un an plus tard et juste en face, Léopoldville, la future Kinshasa. 


7 novembre 1909 : attaque victorieuse d’un rezzou arabe et Toubou (Niger)

Renseignés sur le déplacement d’un rezzou de 1000 guerriers (400 arabes et 600 toubous), le capitaine Prévot et tous les hommes du lieutenant Delpech de Fraissinet (65 tirailleurs du Groupe Nomade de l’Aîr) les attaquent par surprise, à l’aube, pour compenser leur infériorité numérique. Le plan fonctionne et le rezzou essuie des pertes sévères avant de se disperser.


7 novembre 1914 : le sergent André Maginot est décoré (Verdun)

Député de la Meuse et ancien sous-secrétaire d’Etat à la guerre, Maginot s’engage comme simple soldat lors de la déclaration de guerre. Nommé rapidement sergent, il se comporte brillamment lors de patrouilles dans le secteur de Verdun et se voit décerner la Médaille Militaire. Deux jours plus tard, il est très grièvement blessé.


7 novembre 1944 : exécution de Richard Sorge (Tokyo – Japon)

Il est l’un des plus célèbres espions. Né Russe, Sorgue a grandi et travaillé en Allemagne où il lit et fait siens les écrits de Karl Marx après avoir combattu dans les rangs allemands jusqu’à sa blessure en 1916. Après quelques allers et retours Berlin-Moscou, il devient agent du NKVD et fournit beaucoup de renseignements aux Soviétiques. Agent double, il travaille pour l’Abwehr à l’ambassade allemande de Tokyo où il découvre la date d’exécution du plan Barbarossa (invasion de l’URSS par l’Allemagne – 22 juin 1941) qu’il transmet à Moscou. Staline refusant d’y croire, le bénéfice de ce renseignement a été perdu. Arrêté le 18 octobre par les Japonais, il est pendu après que Staline ait refusé de l’échanger. Il a cependant été fait Héros de l’Union soviétique en 1964.


7 novembre 1950 : premier combat aérien d’avions à réaction (Corée)

Pour la première fois dans l’histoire de l’aviation, deux avions à réaction s’affrontent : un F86 « Sabre » américain abat un Mig 15 chinois au-dessus de Sinuiju.


7 novembre 1956 : fin de l’opération sur le canal de Suez