Crédit photo : Thomas Goisque

Crédit photo : Thomas Goisque

L’écrivain Sylvain Tesson et le photographe Thomas Goisque sortent un nouveau livre consacré à nos soldats en Afghanistan, quatre ans après avoir édités « Haute Tension » avec la collaboration de Bertrand de Miollis, un livre sur les chasseurs alpins du 27e BCA déployés dans la province de Kapisa.

D'ombre et de poussièreCette année « D’ombre et de poussière » fait la part belle aux photos de Thomas Goisque complétées par des légendes écrites par Sylvain Tesson. Armé d’un appareil photo Nikon D3S ultramoderne, Thomas saisit des moments marquants dans une marche orientale, (peut-on véritablement parler de nation, de pays ?) un glissement du temps où nos soldats ont été projetés depuis dix ans.

Ce livre se veut un témoignage sur les nombreux séjours qu’effectuèrent Sylvain et Thomas « en plaine de Chamili puis dans le Wardak, en Surobi et en Kapisa »« il n’y avait pas de blindage contre les regards noirs ».

Au-delà des nombreuses analyses savantes qui pullulent sur ce conflit déclenché par les Américains, les auteurs restent « collés » aux semelles de nos soldats qui ont cheminé durant dix années sur cette nouvelle « via sacra ». Une atmosphère fantastique émane de certains clichés comme celui qui occupe les deux pages 80-81 où un petit groupe de soldats marchent dans l’aube d’un ruisseau asséché, cernés par des arbres décharnés et nimbés d’une inquiétante lumière bleutée.

Le livre est divisé en trois parties majeures : le poste, la patrouille, l’opération. Dans ce triptyque guerrier Thomas nous fait entre-découvrir l’entraînement, la formation, le repos, la veille, l’attente, le convoyage, la fouille, l’encadrement, l’accrochage… Un quotidien de vigilance permanente.

Manifestement, ce livre est une réussite. Les légendes de Sylvain Tesson font souvent mouche. Nul besoin de textes longs, explicatifs, justificatifs. La plume aiguisée de Sylvain complète merveilleusement les photos. Le propos est court, souvent subtil et évocateur. Comme Saint-Exupéry, Sylvain Tesson a le sens de la formule avec une once de poésie qui « fixe » la « pellicule numérique » de Thomas et lui apporte une dimension réflexive supplémentaire….

« C’était une existence…le doigt sur la détente ».

D’ombre et de poussière, Editions Albin Michel, 192 pages, format 29×24, 30 euros.

En librairie le 6 juin 2013.

EXPOSITION du 1er au 8 juin 2013 à la Galerie Nabokov (14h-19h et sur rendez-vous), 26, place Dauphine, Ile de la Cité, Paris 1er 

Thomas Goisque, photographe indépendant depuis 20 ans, parcourt le monde pour la presse  magazine française et internationale. Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages. www.thomasgoisque-photo.com 

Sylvain Tesson est l’auteur d’une vingtaine de livres dont  l’Axe du Loup  (Ed. Robert Laffont), Petit traité sur l’immensité du monde (Ed. les Equateurs) et  Dans les forêts de Sibérie (Editions Gallimard, prix Médicis essai 2011).