École de Guerre

A propos de l'auteur École de Guerre

Au cœur de Paris, dans l’enceinte de l’École Militaire fondée le 18 janvier 1751 par Louis XV « pour entretenir et éduquer dans la guerre cinq cents jeunes gentilshommes », l’ École de Guerre prépare les meilleurs officiers supérieurs des armées françaises, amies et alliées à devenir les chefs militaires de demain. Relevant du Directeur de l’Enseignement Militaire Supérieur, l’École de Guerre succède au Collège Interarmées de Défense, créé en 1993 par le regroupement des Écoles Supérieures de Guerre de chaque armée et de la Gendarmerie Nationale. Organisme essentiel de préparation de l’avenir, l’École de Guerre forme en un an le futur corps de direction des armées, en identifie les éléments les plus prometteurs et participe directement aux relations internationales des armées. Les textes diffusés par Theatrum Belli sont des réflexions personnelles des stagiaires de l'EdG et n'engagent en rien l'institution.

ACTUS - NEWSDÉFENSERecherche - Réflexions

Les armées au seuil de la contre-productivité, par le Chef de Bataillon Guillaume DELAVEAU

Sous pression budgétaire, l’institution militaire cherche constamment à améliorer ses performances. En se concentrant sur les moyens, au détriment de sa finalité, elle risque fort de tomber dans le mécanisme que le philosophe Illich nommait la contre-productivité. Une fois atteint un seuil critique, les grandes institutions de notre société s’érigent …

Lire la suite 0 Commentaire
ArméesDocumentsEcole de GuerreTextes de réflexion

La formation militaire française : un vecteur d’influence ?, par le Chef de Bataillon Richard Claus

La formation militaire française demeure un réel vecteur d’influence parce qu’elle allie à la fois l’excellence des formateurs, la qualité de l’instruction dispensée, soutenue en métropole par une structure politico-militaire cohérente. Elle n’en reste pas moins soumise à une concurrence croissante dès lors que la France agit au sein d’une …

Lire la suite 0 Commentaire