Le Pentagone a abreuvé l’Afghanistan d’armes légères comme des M16 ou bien des AK-47 (plus de 747 000 armes depuis 2004)  dont plusieurs dizaines de milliers ont « disparues » et pourraient se retrouver dans les mains des insurgés.