Skoropadsky.png

Cet ouvrage analyse la personnalité et l’oeuvre politique d’un personnage clef de l’histoire de l’Ukraine au XXe siècle. Pavlo Skoropadsky, après une brillante carrière dans l’armée impériale russe, prit en 1918 la tête de la fragile Ukraine indépendante qui tentait de s’affirmer dans le chaos de la guerre et de la révolution.

Son régime, tentative de compromis entre les nations et entre les factions, ancré dans les traditions politiques proprement ukrainiennes, fut éphémère mais contribua à consolider le statut d’État de l’Ukraine.

Le livre replace cet épisode crucial dans le contexte de l’histoire ukrainienne et plus particulièrement des événements consécutifs à la révolution russe de 1917. Au-delà de la figure attachante et de la vie mouvementée de Pavlo Skoropadsky, il illustre un cas d’école d’édification de l’État, aux échos encore très actuels pour l’Ukraine et les autres parties de l’ancienne Union soviétique.

Iaroslav Lebedynsky enseigne l’histoire de l’Ukraine à l’Institut national des langues et civilisations orientales. Il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à ce pays, aux Cosaques et à l’histoire ancienne des steppes et du Caucase du Nord.

Editions L’Harmattan (2010), 192 pages, 18 euros