Le gouvernement Erdogan vient d’annoncer la baisse de la durée du service militaire obligatoire, qui passe de 15 à 12 mois. Bien que cette décision soit saluée par la population turque, elle ne permet pas de lutter contre la maltraitance sur les soldats pendant leur service, phénomène dénoncé par les anciens conscrits . Depuis 2012, 166 d’entre eux se sont donnés la mort durant leur service militaire.