La Direction générale de l’armement (DGA) a attribué à Thales un nouveau contrat pour la fourniture de 20 stations sol supplémentaires dans le cadre du programme de communications spatiale Syracuse III. Ces stations seront installées sur des véhicules de l’avant blindés (VAB). Les véhicules ainsi équipés deviendront de véritables nœuds de communications mobiles radiosatellite.

La livraison de ces 20 stations aura lieu de début 2016 à mi-2017.

Il s’agit de stations VENUS (véhicules de commandement nomades communiquant par satellite) qui, équipées des moyens de communications par satellite « on-the-move » (SATCOM OTM) de Thales, permettent au commandement d’opérer en mouvement sur le théâtre d’opérations. Ces véhicules de commandement VENUS sont reliés au système Syracuse qui les connecte directement aux autres composantes de force engagées. Grâce à la technologie SATCOM OTM, un véhicule équipé d’une antenne satellite est capable d’établir une communication par satellite et de la maintenir en mouvement.

Cette solution innovante complète les moyens de radiocommunications existants. Dotée de connexions supplémentaires, elle accroît la disponibilité et les débits des communications tactiques entre les différents niveaux de commandement. En garantissant la permanence des liaisons de commandement, elle répond ainsi aux besoins d’échange d’informations et de protection des unités mobiles terrestres sur les théâtres d’opérations.

Ce nouveau succès a été obtenu grâce au développement de la technologie antenne active à balayage électronique qui offre une meilleure couverture et une plus grande disponibilité comparée à une solution antennaire parabolique. Les 10 premières stations ont été notifiées par la DGA en 2009 dans le cadre d’une urgence opérationnelle (UOR ou Urgent Operational Requirement) pour le théâtre afghan. Livrées en 2010, elles ont permis d’assurer la permanence des communications tactiques avec les véhicules de l’avant sur les théâtres d’opérations extérieurs, notamment en Afghanistan et au Mali, dans des environnements géographiques et des conditions où les autres moyens de communication atteignent leurs limites (portée, vallées encaissées,…). Les opérationnels ont apprécié les performances et la fiabilité de la solution opérant sur tout type de terrain.

——————

Syracuse III pour SYstème de RAdioCommunications Utilisant un SatellitE, est une série de satellites qui permet aux forces armées françaises, stationnées en France ou déployées en opérations extérieures, de disposer d’un service de télécommunications par satellite au meilleur niveau, avec des performances accrues en termes de débit et de protection contre le brouillage.

Thales et les communications sécurisées par satellite SATCOM Thales est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions SATCOM sécurisées, de bout en bout, pour les forces terrestres, aériennes et navales, basés sur des satellites civils et militaires.

Thales est en charge de la maîtrise d’œuvre et la réalisation du segment sol et réseaux Syracuse III. Thales assure également la convergence des réseaux de théâtre ASTRIDE/SYRACUSE et est le maître d’œuvre des véhicules de l’avant blindé (VAB) VENUS on-the-move.

Thales Alenia Space a par ailleurs fourni, depuis 2001, 15 satellites militaires ou duaux à de nombreuses forces armées : France, Italie, Allemagne, Brésil, Moyen-Orient, Corée du sud, etc. Le système SATCOM SYSTEM 21 de Thales est un système de transmission à formes d’ondes multiples, à capacités d’antibrouillage et standardisé au niveau de l’Otan. Il est déployé en France et dans les pays membres de l’Otan. Le Qatar a également retenu cette solution pour échanger des données protégées et à haut débit.