La France a effectué mardi ses premiers vols de reconnaissance au-dessus de la Syrie en s’appuyant sur le dispositif existant depuis un an dans le Golfe. Paris envisage désormais des raids aériens contre l’organisation de l’État islamique en Syrie, tandis que Londres a procédé à une première frappe à l’aide d’un drone fin août. Comment expliquer ce revirement de la France ? Faut-il s’allier à Bachar Al-Assad pour vaincre les jihadistes ?

INVITÉS

  • Michel GOYA, Ancien colonel des Troupes de Marine
  • Wassim NASR, Journaliste France 24, spécialiste des réseaux jihadistes
  • François LONCLE, Membre de la commission des Affaires étrangères
  • Thierry SOLERE, Député Les Républicains des Hauts-de-Seine (9e circonscription)