La Marine russe a ordonné la construction d’un destroyer, projet qui constituera le plus gros navire de combat produit en Russie suite à l’éclatement de l’URSS, a annoncé mercredi le journal Izvestia se référant à une source au sein du complexe militaro-industriel russe.

« Le destroyer devrait approcher les 12.000 tonnes. Il s’agira d’un navire universel destiné à la lutte anti-sous-marine, anti-aérienne et antimissile. Il sera capable de soutenir les unités terrestres combattant dans les zones côtières », a-t-il indiqué.

Selon lui, le nouveau destroyer sera équipé de missiles mer-mer, de missiles de croisière permettant de frapper des cibles terrestres, ainsi que de systèmes ultrasophistiqués de DCA et de lutte anti-missiles, dont le S-500 Prométhée.

Afin de lutter de façon efficace contre les sous-marins, le navire sera doté d’une station hydroacoustique et de torpilles.

Source du texte : RIA NOVOSTI