ATLAS DES 751 ZONES URBAINES SENSIBLES

L’année dernière près de 12 000 hommes (policiers et gendarmes) furent mobilisés afin de contenir les émeutes ethniques du Ramadan ; c’est-à-dire plus d’hommes que ceux envoyés au Liban, toutes nationalités confondues !!!

De plus, n’est-il pas étrange que des personnalités politiques parlent à gauche de « révolution » (Ségolène Royal) et à droite de « rupture » (Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo) ? Elles semblent préparer le terrain psychologique à une future « guerre civile » de basse intensité pour justifier l’instauration d’un prochain Etat « démocratique » fortement policier (il est plus ou moins dans l’air du temps que la Gendarmerie soit, dans un proche avenir, rattachée au ministère de l’Intérieur et non plus à la Défense) vu que l’Etat n’est plus qu’une structure technico-administrative de contrôle social, dépouillée de son essence politique.